Nouvelles Intirio

Seulement 4 % du secteur de la décoration d’intérieur fait des affaires en ligne. Quoiiii ?!

30-11-2017 in Intirio 2018

Alors que chez Hunkemöller, 7 achats sur 10 se font en ligne, seulement 4% des entreprises du secteur de la décoration d’intérieur font des affaires online.  Pourquoi un tel écart ?  Le professeur Gino Van Ossel s’est posé la question lors du congrès INTIRIO qui a eu lieu le 27 novembre.   Vous trouverez la réponse ci-dessous.  Il explique également pourquoi la situation va évoluer très rapidement.

La vraie raison pour laquelle le secteur de la décoration d’intérieur a laissé passer la première vague internet

Gino Van Ossel divise la montée de l’activité online en deux vagues.  La première vague a été celle des considérations rationnelles.  Les consommateurs recherchaient des produits à l’aide de mots-clés et de façon très rationnelle.  La recherche active de produits va de pair avec la recherche de spécifications de produits et surtout du prix le plus bas.  Mais dans le secteur de la décoration d’intérieur, il ne s’agit pas tant de valeur ajoutée.  Ce secteur vend des ‘solutions’, de la beauté et de l’émotion, ce qui n’était pas l’objet de la première vague internet.  Il est donc logique que le secteur de la décoration d’intérieur était absent.  Plus encore, l’activité internet était de plus en plus perçue comme une concurrence et le début d’une guerre des prix.  Aujourd’hui, nous nous trouvons en pleine deuxième vague internet qui est totalement différente.

Le secteur de la décoration d’intérieur ne devrait pas rater la deuxième vague internet, sinon elle ratera son avenir.

Selon Van Ossel, la guerre des prix online est le signe que le marché évolue.  Ce qui est frappant selon lui, c’est le fait que cette guerre des prix se déroule surtout dans le segment le plus bas.  Donc là où aucune valeur ajoutée n’est créée.  Et c’est ça qui fait toute la différence.  En faisant des affaires par le biais de l’omnicanal, il vous est facile de créer une plus-value de nos jours.  L’internet vous permet notamment de suivre le comportement d’achat et plus encore, les préférences de votre client.  Selon Van Ossel, cela représente davantage d’opportunités que de menaces.  La seconde vague internet est celle de l’inspiration, des solutions, des marques, de l’émotion et d’une offre avisée.  Les entreprises d’aménagement d’intérieur ne peuvent en aucun cas rater cette vague.

Web design en development by Lavagraphics