Nouvelles Intirio

Que se passe-t-il si tous les professionnels de la décoration d’intérieur réalisent leurs projets pour 2018 ?

10-01-2018 in Intirio 2018

Les observateurs de tendances disent que le changement se produit d’abord lentement, puis s’accélère soudainement.  Cela pourrait être vrai, puisqu’en 2018, les professionnels de l’aménagement de l’intérieur souhaitent adopter une approche radicalement différente.  Comment ?  Voici 3 éléments que vos collègues souhaitent réaliser en 2018.

3 fois plus d’entreprises souhaitent approcher le marché des projets

Le marché des projets est en pleine ascension.  Aujourd’hui, moins de 35% des installateurs, décorateurs et architectes d’intérieur affirment que le marché des projets est important pour eux.  Ce chiffre devrait dépasser les 50% à l’avenir. En 2017, seule une minorité s’est explicitement orientée vers le marché des projets (14%).  On prévoit le triplement de ce chiffre si tous les projets se réalisent : 41% !

98% envisage de faire de la promotion sur internet

Cela représente un énorme revirement puisque, pour l’instant, seule une fraction (2%) s’occupe réellement du e-commerce.  65% des personnes interrogées souhaitent combiner le offline et le online.  La publicité sur les médias sociaux est LE grand gagnant.  Si toutes les entreprises sondées réalisent leurs projets, 98% d’entre elles vont faire de la publicité en ligne.  Plus de 91% ont également l’intention de publier des photos inspirantes sur les médias sociaux.  Les blogs et les bulletins d’information séduisent également les personnes interrogées.  63% d’entre elles veulent en faire leur cheval de bataille.

Proposer de la RV et de la RA pour inspirer

Pour inspirer les clients, 60% des personnes interrogées espèrent pouvoir proposer de la réalité virtuelle (RV) ou de la réalité augmentée (RA) à l’avenir.  C’est énorme.

La simulation et l’inspiration via la réalité virtuelle se positionne sur la première marche du podium lorsqu’on demande aux gens quels services ils souhaitent offrir à l’avenir.  Pas moins de 60% veut y travailler !

Web design en development by Lavagraphics